Les pigeonniers du tarn

 

      Pigeonnier sur piliers: La caisse, qui repose sur quatre poutres en appui direct sur les piliers, est carrée souvent en maçonnerie ou colombage.Le toit pyramidal, se retrouve rehaussé d’un clocheton ou d’un lanternon. Une lucarne, une pierre ou une plaque de bois percée de trous sert à l’envol des pigeons. Les colonnes en pierre se terminent par un capel parfois surmonté d’un chapiteau.

Aussac
   Auvezines au lieu-dit en Fourmen: remarquable pigeonnier construit en torchis et pans de bois sur deux façades, en briquettes et galets sur les deux autres, ces dernières possédant chacune un arc de décharge. Ce pigeonnier de type castrais est surmonté d'un clocheton revêtu d'ardoises disposées en écaille de poisson. Il repose sur un  tambour en bois percé d'ouvertures d'envol. La caisse repose sur quatre piliers cylindriques avec capel et chapiteau.

   Cadalen: Deux pigeonniers voisins, dont l'un est à colombages, sur piliers avec capel et chapiteau, toit pyramidal en tuiles plates surmonté d'un lanternon avec épi de faîtage (pigeon sur poterie). Grilles d'envol sur les façades et le lanternon.
 
   
   Cambournet au lieu-dit le Sort
    Castres: au lieu-dit Borie-Blanque. Pigeonnier reposant sur quatre piliers de pierre surmontés d'un capel et d'un chapiteau. Toit pyramidal en ardoise surmonté d'un clocheton lui aussi en ardoise avec comme épi de faîtage une boule en zinc . Grille d'envol en brique.
                  
    Damiatte: au lieu-dit la Brunié. Pigeonnier construit au XVIIe siècle, la caisse cubique en maçonnerie de briques repose sur quatre piliers surmontés d'un capel et d'un chapiteau.Toit en tuiles plates surmonté d'une quille comme épis de faîtage. En plus de deux ouvertures pour les pigeons, une lucarne est ouverte au sud. A l'intérieur se trouvent 492 boulins.
Fayssac
Fréjeville: au lieu-dit le Pujol, belle restauration de ce pigeonnier à colombages.
    Fréjeville: au lieu-dit Sarmes, pigeonnier sur piliers avec capel et chapiteau; toit et clocheton en ardoise; grilles d'envol en bois, une pomme de pin comme épi de faîtage
 
    Graulhet: Ce pigeonnier sur piliers est aussi de type "pied de mulet". Il est situé au coeur de la plaine de Millet, et repose sur quatre piliers constitués chacun de six pierres polygonales superposées et terminées par un capel. Trois de ses cotés sont à pan de bois hourdés de briques. Les deux pentes du toit, en tuile canal, sont séparées par des planches d'envol en bois. Il est orné de sept épis de faîtage dont le central est surmonté d'un pigeon.
 
   Labastide-de-Lévis:  Rénové en 2004, ce pigeonnier sur piliers fait partie de ceux à toit à quatre pentes surmonté d'un lanternon. le pigeonnier a été restauré dans le respect des techniques en vigueur à sa construction fin XVIII° début XIX°. La caisse du pigeonnier comporte sur deuxfaçades des sorties de pigeons en briquette formant un triangle à l'abri du vent d'ouest. La couverture du toit est faite de tuiles canal, celle du lanternon de tuiles plates. Ce dernier est rehaussé d'un épi de faîtage représentant un pigeon sur une boule. L'intérieur présente des boulins en torchis et roseaux d'origine.
    Labastide-de-Lévis: au lieu-dit Pradinas, ouvrage en pierre de taille reposant sur huit piliers de pierre avec capel et chapiteaux. La toiture en briques plates est posée sur une corniche en génoise et est surmontée d'un épi de faîtage en forme de quille. Une lucarne et deux pierres monolithes servent à l'envol des pigeons.
   Lacroisille: la caisse en briques et colombage repose sur quatre piliers avec capel et chapiteau. Toiture à quatre pentes avec une couverture en tuiles plates. Le lanternon repose sur un tambour en bois muni d'ouvertures pour l'envol des pigeons. L'épi de fâitage en terre cuite représente un pigeon posé sur une quille.
 
 
   
    Lavaur au lieu-dit Bonnafous: Pigeonnier du XVIIè s., caisse en colombage à damier, reposant sur quatre piliers cylindriques en brique. Toiture quatre pentes en tuiles plates, possédant deux lucarnes avec frontons et trois beaux épis de faîtage. Un escalier permet d'accéder à l'étage.

      Le Riols (à gauche) - Le Verdier (à droite): Les piliers sont fait ici de six cylindres en calcaire superposés et terminés par un large capel et un chapiteau. La caisse à colombages est faite de pans de bois et de briquettes plates coiffée d’un toit à quatre pentes couvert de tuiles plates. L’envol des pigeons se fait par deux belles lucarnes fermées par des plaques percées d’orifices. L’épi de faîtage représente une quille de base carrée.

    Lempaut: au lieu-dit la Rastouille; Réhabilité par les compagnons bâtisseurs, c’est le pigeonnier type « castrais » par excellence… Remarquable de finesse et d’élégance, ce pigeonnier repose sur quatre piliers de faible hauteur terminés par un capel et un joli chapiteau taillé en quatre demi-lune. La caisse laisse apparaître des pans de bois en croisillons sur trois faces. L’ensemble est couvert d’un toit à quatre pentes en ardoise type « écailles de poisson », surmonté d’un clocheton typique orné d’une grille d’envol. Tout en haut, l’épi de faîtage représente un pigeon sur une boule coiffant une pyramide.
             
             
    Lescout: pigeonnier sur piliers de type castrais rénové en 1998. Il se trouvait à l'origine au lieu-dit la Licharié et a été rebâti en totalité à l'emplacement d'un ancien lavoir. Ses piliers et chapiteaux en pierre datent des XIIIe et XIVe s. Le corps du pigeonnier est en colombage et latoiture en ardoises. Les plages d'envol et la porte sont en bois, l'épi de faîtage en terre cuite représente un pigeon posé sur un vase. .

      Montdragon: très belle rénovation de ce pigeonnier atypique car il représente deux types de pigeonniers en un à savoir un corps dit "pied de mulet" et le support sur quatre piliers massifs avec capel et chapiteau. L’ensemble est d’une extrême finesse avec de très belles pierres de grès taillées de couleur ocre. Pour répartir le poids de la pierre, on trouve des arcs de décharge sur trois côtés. La grille d’envol en façade est faite d’une pierre monolithe. La toiture en tuiles canal est ornée de sept épis de faîtage en forme de pomme de pin.

   Montdragon (à gauche): pigeonnier datant du milieu du XVIIe: un cinquième pilier a été rajouté afin de le consolider. Toiture à quatre pentes couverte en tuiles plates, possédant une lucarne pour l'envol dese pigeons et surmonté d'une quille comme épi de faîtage.
  Montdragon (à droite): pigeonnier décapité !
Prades Saurs
 
   
St-Paul-Cap-de-Joux (à gauche): pigeonnier sur quatre piliers massifs ornés des traditionnels capels et chapiteaux. Il est doté d’une très belle caisse à colombages avec pans de bois en croisillons et briquettes. La toiture à quatre pentes aux arêtiers en tuiles canal est surmontée d’un lanternon agrémenté d’une originale lucarne très allongée. L'ensemble de la couverture est en tuiles plates. L'épi de faîtage est composé d'un simple pot retourné.
                   
   SaïxPigeonnier de type castrais possédant huit piliers avec capel et chapiteaux et un escalier permet d'accéder à l'intérieur; clocheton en ardoise avec grilles d'envol, surmonté d'un pigeon sur céramque comme épi de faîtage.
                                              
   Semalens au lieu-dit Beauregard
 
           
    Semalens au lieu-dit les Hourtals
    Teyssode: pigeonnier de type castrais, avec clocheton en ardoise, surmonté d'un épi de faîtage, et grilles d'envol; caisse à colombage reposant sur quatre piliers avec capel et chapiteau.
          
    Vielmur-sur-Agoutpigeonnier sur piliers avec sa caisse surmontée d'un lanternon avec épi de faîtage. Toiture faite de tuiles plates avec arêtiers en tuiles canal.
 

      Pigeonniers sur arcades: Piliers carrés, caisse en maçonnerie, brique et pierre de taille. Toit pyramidal ou toulousain, avec lanternon ou clocheton ; il est en tuiles canal ou plates, parfois en ardoise. Ils sont isolés des bâtiments, on ne les trouve que très rarement accolés à une maison.

                           
      Brens:  au lieu-dit Nacaze: Pigeonnier en briques, grille et lucarne pour le passage des pigeons, épis de faîtage en zinc surmonté d'une boule, toit de tuiles plates. Très belle restauration
    Briatexte: pigeonnier datant de la fin du XVIIes. restauré en 2011 
     Garrigues: au lieu-dit Sieurac, magnifique pigeonnier en brique foraine, superbement rénové.Les piliers massifs possèdent chacun une randière de brique foraine à plat tandis que le reste de l'édifice en possède deux autres de même type, ainsi qu'une autre en carreaux de céramique. Toiture quatre pentes en tuiles plates, avec une lucarne d'envol et épi de faîtage (pigeon perché sur une quille). Autre plage d'envol en façade.
 
   Labastide-Saint-Georges: le pigeonnier du Travet, édifié en 1614 et visible depuis la cathédrale Saint-Alain de Lavaur, est le plus ancien du Tarn. Contruit en brques foraines, à double arcades autour d'un pilier central avec escalier et voûtes d'ogives, il comportait à l'origine 500nichoirs, fabriqués à partir de poteries accolées aux quatre coins du mur du premier étage.
 Ce pigeonnier va être restauré en 2021 grâce à la Fondation du Patrimoine.
 
 
   
   Lautrec au lieu-dit Cadalen: bel exemple de pigeonnier à Double Tours qui n’encadre pas une maison d’habitation mais une grange. Il est de type « sur arcades » et bâti en pierre de taille. Les deux pigeonniers possèdent une randière plate en saillie servant de plage d’envol. La toiture à quatre pentes est couverte de tuiles plates surmontée d’un lanternon avec son bel épi de faîtage représenté par un pigeon sur une boule.
   
Lavaur: la Barthe Lavaur : Borie
 
    Lisle-sur-Tarn: pigeonnier de type à pentes opposées. Particularité de celui-ci : de beaux piliers avec de hautes arcades. L’ensemble est fait de briques foraines traditionnelles certaines masquées par un léger crépi. Vous remarquerez trois randières dont une en carreaux de céramique. En façade, une belle lucarne sert au passage des pigeons. Chaque faîtage possède un épi représentant un pigeon posé sur une potiche.
                                                   

     Lombers (à droite): Au lieu-dit St Sernin de Lombers, pigeonnier en pierre de taille soutenu par de massives arcades. Cette construction présente de très belles pierres d’angle constituant la partie abritant les pigeons. Une randière assure la protection contre les rongeurs. Deux grilles et une lucarne assurent le passage des pigeons. Récemment restaurée, la toiture de type pyramidale est recouverte d’ardoises. Une triple génoise borde le toit coiffé par un épi de faîtage simple représentant une pique en zinc.

    Lescout: au lieu-dit les Carlariès
                                                                                 
Massac: Séran-En Boyer                                                                                                Rabastens: Chapus
   Puylaurens au lieu-dit St Jean: pigeonnier de type castrais muni d'un remarquable clocheton couvert de tuiles en ardoise disposées en écaille de poisson et surmonté d'un épi de faîtage formé d'un boule reposant sur une quille. La base du clocheton est muni d'ouvertures (dix trous disposée en triangle) sur deux cotés permettant l'envol des pigeons.
 Teulat au lieu-dit la Plane: imposant pigeonnier à arcades construit en brique foraine. Piliers massifs possédant chacun une randière, une autre ceinturant le pigeonnier. Toit en tuiles plates, possédant une lucarne pour l'envol des pigeons et surmonté d'un épi de faîtage représentant un pigeon sur une quille
  Veilhe au lieu-dit Venac: pigeonier constuit en pierre de taille, possédant une triple randière dont une sur chaque pilier. Toit en tuiles plates surmonté d'un lanternon reposant sur un tambour en bois, muni d'ouvertures pour l'envol des pigeons. Toit en tuile plate et arêtiers en tuile canal.
    Vielmur-sur-Agout
 

      Pigeonnier type toulousain ou "pied de mulet": sa forme à deux toits décalés de faible pente, en marche d’escalier ou à pentes opposées, lui donne un profil qui lui a valu l’appellation de « pied de mulet ». Parfois les cotés du toit sont rehaussés, lui donnant la forme « col de manteau ». La couverture est presque toujours en tuile canal. Une contre-marche, généralement en bois, permet l’envol des pigeons.

      Brens: Un pigeonnier plus qu’original ! Réhabilité en 2008, son couronnement de style baroque illustre bien le plaisir de son créateur… Vases, urnes, épi à boules superposées ornent cette construction. La brique foraine est l’un des principaux matériaux utilisés pour ce pigeonnier daté de 1848. Sa grille d’envol est composée de seize orifices carrés en briquette de pays.

Cahuzac-sur-Vère Fénols
Labastide-de-Lévis: pied-de-mulet aux lieux-dits Le Pradinas et Matet
Lavaur: la Faurestete Lombers
Loubers: La Cadène Saurs
   Montans: au lieu-dit Puech-du-Taur: pigeonnier pied de mulet en briques, deux randières en briques, une en tuile vernissée, trois épis de faîtage

     Pigeonnier tour cylindrique

Fayssac Lombers: le Colombier
    Lautrec: au centre du village, une ancienne tour de guet transformée en pigeonnier, toiture conique en tuile canal surmontée d'un lanternon (photo de gauche) et un pigeonnier tour d'angle (photo de droite)
Fréjeville: le Rouch

      Lombers: Au lieu-dit St Pierre de Conils élégant pigeonnier en forme de tour ronde surmonté d'une toiture de type  Castrais couverte d’ardoises. Une fine randière en pierre blanche en débord ceinture le pigeonnier le protégeant ainsi des prédateurs. Belle pierre monolithe percée de sept trous permettant le passage des pigeons

Saïx: le Lévezou

      Pigeonnier tour carrée

Fayssac Lavaur: les Clauzades
Cahuzac-sur-Vère: Massalens Campagnac: Domaine du Barry

      Campagnac: au lieu-dit Trescamps, pigeonnier tour carrée, toiture à deux angles de pente, dite "en queue de vache" et bordé d'une génoise, typique du gaillacois. Toit en tuiles plates agrémenté d'une lucarne, bel épi de faîtage.

Labastide-de-Lévis: Labastide St-Georges
    Saint-Lieux-les-Lavaur: remarquable pigeonnier "tour" sur trois niveaux, chacun d'eux séparés par des randières faites de briques à plat en saillie. Toiture  à quatre pentes en tuile plate, possédant deux lucarnes avec fronton et grille d'envol. Deux autres grilles d'envol en façade, chacune ayant quinze ouvertures.
     Saint-Sulpice-la-Pointe: ce pigeonnier, datant de 1810, siué à coté du château du Castela a été restauré en 2009. Atypique ce pigeonnier "tour", de plan carré, est construit en brique foraine. De forme particulière, il possède deux randières de brique foraine à plat et un autre de carreaux en céramique, un fronton et deux plages d'envol sur consoles en "goutte".

      Pigeonnier tour intégrée à l'habitation

Fayssac
Labastide-de-Lévis: Tarou Massac: en Cabrol-le Fort
Massac: Séran-le Fort St-Paul-Cap-de-Joux
    Lavaur: au lieu-dit Moulin du Carla, pigeonnier à double tours encadrant la maison d'habitation.

   Lavaur: ce pigeonnier est constitué d'une remarquable poivrière en angle de toit entièrement faite de briques traditionnelles du Sud-Ouest. La toiture hexagonale est surmontée d’un épi de faîtage représentant un pigeon fièrement dressé sur une carafe. Deux  randières ceinturent l’ensemble dont une coupée par une pierre carrée percée de quatre orifices pour les pigeons. Le bas du pigeonnier de type « encorbellement» est en pierre de taille.